Fédération Française de la Cordonnerie Multiservice

EDITO de la revue du mois d'AVRIL 2021

Editos
MERCI Monsieur le ministre

Nous nous sommes quittés en octobre 2020 avec l’espoir de sortir de cette pandémie, nos entreprises se remettant tout juste d’une fermeture très dure en mars et avril 2020.

 

Nous avions alors évoqué l'espoir d'une après crise pour redynamiser notre économie. Malheureusement nous sommes loin d'en avoir fini avec ce fichu virus qui ne cesse de muter.

 

Le mois de novembre 2020 aura été terrible pour la Cordonnerie Multiservice en France.

 

La fédération, l'ensemble de la fédération et ses adhérents, ont alerté le Ministre délégué auprès du Ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, chargé des Petites et Moyennes Entreprises, Alain GRISET, de la situation alarmante de notre profession.

 

Durant les mois de novembre et décembre 2020, la FFCM a été sollicitée par près de 1000 chefs d'entreprises déroutés par les diverses communications (vraies et fausses) concernant l’ouverture possible de nos commerces.

 

Ce qui en est ressorti fut surtout la très grande inquiétude concernant les pertes de chiffre d’affaires. Pertes dont la moyenne pour novembre 2020 s'est élevée à - 68 % pour la période la plus forte de l'année en cordonnerie multiservice.

 

Dans des moments aussi difficiles, la solidarité entre tous étant une priorité, nous avons répondu à toutes les sollicitations de nos collègues sans faire d'exception.

 

En tant qu'organisation professionnelle officiellement représentative, la FFCM a fait remonter toutes les informations possibles auprès de Monsieur le Ministre qui, comprenant la détresse de certains, nous a soutenu afin d'aider nos entreprises. Toutes ses promesses ont été tenues, nous avons été écoutés et entendus.

 

Je crois que dans l’histoire de la FFCM une telle écoute est inédite !

Merci Monsieur le Ministre !

 

À l’heure où j'écris cet édito il y a encore des couvre-feux, des confinements le week-end dans certaines régions, des fermetures administratives pour d’autres.

Nous ne sommes pas totalement sereins, mais préférons rester optimistes et préparer l’après pandémie, d’autant que la population commence à être vaccinée. Même si beaucoup de polémiques entourent les vaccins, c'est cependant un espoir pour notre économie et notre moral, car malheureusement nous ne sommes pas à l’abri de vagues successives.

 

Dans cette période très troublée je pense que nous avons tous pris conscience de l’importance d’une fédération. Nous souhaitons par la même occasion la bienvenue à de nombreux nouveaux adhérents : sachez que cette fédération est la vôtre, que la FFCM est là pour vous et que vous, vous êtes là pour la faire progresser et toujours mieux défendre les intérêts de notre beau métier.

 

Parmi mes remerciements je souhaite vraiment mettre en avant également ma collaboratrice très précieuse qui m'a épaulé dans cette crise, et vous a apporté les réponses les plus précises possibles. Merci Danielle !

 

Le travail de la fédération se poursuit pour nous défendre et être présente là où elle se doit d'être présente. Le dossier de la représentativité a été déposé, il s'agit d'un long et fastidieux travail, mais il permettra de valider notre positionnement dans l’artisanat ainsi qu'auprès des pouvoirs publics.

 

Concernant la convention collective, nous siégeons aux commissions paritaires aux côtés de la Fédération de la Maroquinerie et de celle de la Tannerie Mégisserie, accompagnés de nos collègues du SRIC (Syndicat des Réparateurs Industriels de la Chaussure).

 

Notre adhésion au Conseil National du Cuir nous a par ailleurs permis de présenter notre activité à la filière cuir, l'objectif étant de montrer une autre image de notre métier, de faire prendre conscience au grand public que, par essence, nous faisons partie de l’économie circulaire, et que notre secteur est en perpétuelle évolution.

 

Côté formation, la région des Pays de Loire vient d'organiser une réunion entre la FFCM et l’AFPA de Saint-Herblain près de Nantes, qui a remplacé la structure qui existait précédemment à Cholet. Je remercie tous les intervenants avec qui nous pourrons mettre en place des formations destinées aux futurs chefs d’entreprise repreneurs de nos cordonneries.

Pendant cette visite j’ai pu constater que notre profession se féminisait de plus en plus, c’est un formidable atout pour notre secteur et cette tendance se généralise partout en France.

 

2021 servira aussi de cadre à l'élection de nos représentants au sein des Chambres de Métiers et de l'Artisanat. L'U2P et ses organisations membres dont la FFCM, sont en pleine préparation de cette élection de la plus haute importance qui se déroulera à l'automne, et au terme de laquelle j'aimerais vraiment que dans chaque région puisse siéger un cordonnier.

 

D'ores et déjà, nous vous invitons à voter pour la liste présentée par l'U2P : « LA VOIX DES ARTISANS ».

 

Pour terminer, je vous donne à tous rendez-vous les dimanche 6 et lundi 7 juin prochains à Argelès-sur-Mer pour notre congrès annuel organisé par Marc BANEGUES et son équipe des Pyrénées Orientales.

 

Nous pourrons enfin nous retrouver pour échanger sur notre profession, ses enjeux, ses perspectives et son avenir, inscrivez-vous.

 

Jean-Pierre VERNEAU

Président de la FFCM

Président de la Fédération Française de la Cordonnerie Multiservice