Les Matières premières

Version imprimableVersion imprimableversion PDFversion PDF

LES CUIRS

Depuis toujours l’homme se protège avec la peau. Les Egyptiens connaissaient déjà le tannage. Ils écrivaient aussi sur du parchemin (peau séchée et huilée).

La peau est une matière qui a grandi dans la nature, avec ses propres signes, comme la position des pores, ses griffures de fil de fer barbelé, ses marques de vaisseaux sanguins, ses marques de morsures, etc. Tout ces signes sont typiques au cuir et lui donnent son caractère. Chaque peau a vécu sa vie individuelle.

Télécharger le tableau des cuirs (format PDF)

1. Cuirs et peaux brutes

1.1 Provenance des peaux brutes

a) Les bovins
Veau nourrit au lait
, non sevré, 5-8 semaines.
Sa peau est fine, régulière et solide.
Veau nourrit au maïs, farine, sevré, 2-4 mois.
Sa peau est moins fine.
Génisse (vachette) nourrit au fourrage, foin, herbe. Sa peau est robuste. La génisse est la bête adulte, avant d’avoir vêlé.
Vache, taureau, taurillon, bœuf. Leur peau est épaisse, solide et résistante.

b) Chèvre
Sa peau est fine et ferme dans sa structure.
Chevreau, (cabri)
= petit de la chèvre ou nom du cuir de l’animal.
Chevrette = peau de jeune caprin ou de caprin d’espèce de petite taille.

c) Mouton
Sa peau a une structure lâche.
Brebis = femelle du mouton.
Agneau = petit de la brebis

d) Métis
Peau de diverses espèces de moutons dont la toison est faite de poils présentant des analogies avec le pelage de la chèvre.

e) Cheval
Malgré sa grandeur, la peau est fine.
Poulain = petit du cheval.
Mule, mulet, poney.

f) Porc
Peau assez serrée, soies (poils) traversent la peau (trous visibles des deux côtés).

g) Reptiles
Leurs peaux sont peu extensibles
Crocodile : alligator, gavial, caïman (chez les bêtes âgées, seul le ventre peut être utilisé pour faire du cuir).
Lézards : Java, Bengale, Calcutta (il existe 2000 espèces).
Serpents de terre (grandes écailles) : boa, python.
Serpents d’eau (écailles fines) : Karung, orvet.

h) Gibiers
Chevreuil, chamois, antilope, gazelle, etc. Ressemble à la chèvre.

i) Oiseaux
Peu utilisé : autruche, emeu.

j) Poisson
Peu utilisé : requin.

1.2 Classification

a) Selon la taille de l’espèce

Le gros bétail, tel que bovins, chevaux, ânes, mulets, etc., fournit des cuirs.

Le petit bétail, tel que veaux, chèvres, moutons, gibier, etc., fournit des peau (peausserie).

Après le tannage, les cuirs à dessus gardent le nom de « peau ».

b) Selon leur élevage domestique

Les cuirs et peaux « domestiques » proviennent des animaux qui passent au moins une partie de l’année à l’intérieur d’une étable et ont reçu certains soins (Europe).

c) Exotiques

Les cuirs et peaux « exotiques » proviennent des animaux vivant en grands troupeaux libres (marques à feu). Ils sont plus robustes, mais ont davantage de défauts.

1.3 Pays producteurs

Bovins : Amérique, Australie, Europe, Nouvelle-Zélande.
Chèvres : Asie, Afrique, Amérique, Balkans.
Mouton : Australie, Nouvelle-Zélande, Angleterre.

2. Matière tannantes

Ce sont ces produits qui, pénétrant dans les pores de la peau, la rendent imputrescible.

2.1 Végétales

Ecorce : chêne, pin, saule
Bois : chataignier, chêne
Fruits : myrobolan
Racines : badan
Feuilles : sumac
Loupes : noix de galle

Le tannin est une substance contenue dans certains végétaux, qui rend le cuir imputrescible. Il est souvent vendu sous forme de concentrat (liquide ou poudre) ou rarement de tan (écorce ou bois haché en petit morceaux).

2.2 Minérales

Chrome (sel de chrome), extrait de minerai (roche).
Alun (sulfate de chrome et de potassium).

2.3 Synthétiques

Les tannins synthétiques ou « syntans » sont des produits organiques, préparés par synthèse, et capables de transformer la peau en cuir. Ils sont devenus indispensables.